Molière n’a qu’a bien se tenir!