Patricia cache bien son jeu: c’est une vraie folle de cul ;-)